D’où vient ce vin de tomate ?

Aucun lien n’est à faire entre le nom de ce vin de tomate et d’obscures organisations calabraises. En effet, Pascal Miche, fondateur du Domaine de la Vallée du Bras à la Baie St Paul au Québec, a associé le prénom de de son arrière grand – père, Omer, et le début du mot tomate pour donner son nom à son produit : Omerto. De tomate car il s’agit là, bel et bien d’un vin de tomate que ce québécois d’origine belge, installé dans le Charlevoix produit depuis le début des années 2000. La recette et le process héritage de l’arrière-grand-père sont précieusement gardés (omerta ?) depuis 1938, après avoir été définitivement mis au point.

Le vin de tomate Omerto est produit à la Baie Saint-Paul, au nord de la ville de Québec, à environ 100km, non loin du fleuve Saint-Laurent au Québec. Domaine de la Vallée du Bras est le nom que Pascal Miche a donné à son exploitation, car elle surplombe une petite rivière dénommée Le Bras, à laquelle il souhaitait rendre hommage. Alors qu’il travaillait dans le milieu de la micro-brasserie en Belgique, il a un jour décidé de faire ses valises pour se lancer dans l’aventure québécoise avec UniBroue, une micro-brasserie du Québec pour laquelle il a travaillé quelques temps.

Gamme vin de tomate Omerto - sec et moelleux

Vin de tomate, de quoi s’agit-il ?

Après avoir finalisé le process basée sur une recette originale de bientôt 80 ans, Pascal Miche a dû se battre 8 ans avec la Régie des Alcools, pour faire officiellement reconnaître la tomate comme un fruit et non un légume. Sans cela point de vin.

Le vin Omerto est élaboré à partir de 6 variétés anciennes de tomates très fortes en sucre (par exemple la Cerise Noire, la Subarctique provenant de l’Alberta mature en 45 jours et produisant beaucoup de jus), dans un process biologique. 6200 plants sont aujourd’hui exploités, la récolte durant +/- 3 semaines. Après la presse, fermentation en levure puis macération. Il se passe 9 mois entre la récolte et le produit fini.

Le vin ne contenant ni sulfite, ni tanin, le vin de tomate ne peut être que blanc.

Environ 35 000 bouteilles sont produites par année.

Comment se boit OMERTO ?

Avec ce fruit, notre salaisonnier, charcutier et restaurateur de formation, parvient à produire deux vins de tomate différents. Un blanc sec et un moelleux.

Le vin de tomate sec, contient lui 3 variétés de tomates dont les pépins apportent à ce vin des arômes saké, whisky. Des notes d’alcools de grains. En entrée de bouche, on nous promet des notes plutôt acidulées, d’agrumes alors que la fin de bouche nous réserve des touches beaucoup plus végétales ! Alors les accords mets / vin de tomate sec se feront avec des poissons, crus, fumés ou grillés. Si vous avez pour habitudes de prendre des vins de Savoie pour accompagner des plats à bases de fromage fondu, Omerto se mariera à merveille avec ce genre de plat. Côté dessert, le vin de tomate sec s’accordera parfaitement avec des plats à base de chocolat noir ou de fruits rouges.

Le vin moelleux n’est pas à confondre avec les vins dits “liquoreux”. En effet le moelleux est un vin doux. Avec ses notes de fleur d’oranger, melon, miel ou encore litchi, il permet des accords extrêmement intéressants avec des mets tels que le foie gras, les terrines mais aussi en fin de repas pour accompagner de bons fromages.

Le vin de tomate n’est donc pas seulement une curiosité, inconnue ailleurs que chez M. Miche, mais d’abord d’un véritable produit du terroir, de qualité, bio qui se consomme avec beaucoup de plats tout à fait conventionnels. Découvrez-en plus sur Omerto sur notre boutique en ligne et n’hésitez pas vous aussi à faire l’expérience du vin de tomate avec Couleurs Québec.

Couleurs Québec
4.77/5 -
18 avis

Logo 150 ans du Canada 150 ans du Canada sirop d'érable à -20% -> J'en profite ! Logo 150 ans du Canada Rejeter