Cranberry séchée

Voici les 9 résultats

La cranberry séchée

La cranberry : qu’est-ce que c’est ?

La cranberry « Vaccinium macrocarpon » connue ainsi par son appellation ango-saxonne, se nomme aussi la canneberge. Elle est la cousine européenne de l’airelle « Vaccinium oxycocus« .

La culture de la cranberry

Elle est cultivée dans des cannebergières, dans la région des Bois Francs, Centre du Québec, non loin de Plessiville, rive Sud du Québec. Le terrain sablonneux et acide PH 4,5 assure un environnement favorable à la croissance de la cranberry. La récolte, effectuée en inondant les cannebergières, a lieu en octobre-novembre de chaque année. Sous l’effet de l’eau le fruit mûr se détache du pied (le fruit contient 4 petites alvéoles remplis d’air).

Cranberry : la production du fruit séché

Lavée, triée-calibrée, la cranberry est congelée durant 3 mois afin de casser ses fibres ; cela permettra de la presser mécaniquement pour en tirer ultérieurement le jus. Chez Fruit d’Or Inc la cranberry n’est pressée qu’à 50%, ce qui laisse au fruit séchée, chair, arôme et couleur. Nul besoin de l’infuser. Séchée, la cranberry est ensuite sucrée et enrobée d’huile de tournesol, non OGM. Le taux de sucre naturel est très bas : Brix 8 comparativement par exemple à une poire mûre au Brix de 12. Il faut 1kg de cranberry fraîche pour produire 500g de fruits séchés et 1kg pour produire 75cl de 100% pur jus. La cranberry est traditionnellement connue et consommée pour la prévention des infections urinaires, en complément des traitements allopathiques, sous la surveillance du médecin naturellement.